dimanche 22 octobre 2017

Des papillons...

Avec les préparatifs du déménagement, vous savez  que j'ai eu peu de temps pour mes petits loisirs. Aussi j'ai mis un temps fou terminer de broder cette serviette qui était destinée à l'anniversaire d'une de mes tantes. Je l'ai terminée dans le train, à la faveur d'un trajet où par miracle je n'avais pas de voisin de siège... ce qui est tout de même plus pratique !



C'est un modèle de Marie-Anne Réthoret-Mélin que j'ai trouvé sur le site https://www.creative-poppy-patterns.com/index.php
J'ai utilisé un fil DMC Color Variations mais d'une autre couleur que celle préconisée. Les photos ne rendent malheureusement pas compte du rendu. C'est dommage le résultat était magnifique et ma tante a beaucoup apprécié !

Valérie

samedi 21 octobre 2017

Amour, Cupcakes & célébrité !


Zoé est sélectionnée pour un concours culinaire télévisé. A la clé si elle gagne, une belle petite somme d'argent qui lui permettrait d'ouvrir une épicerie fine avec un espace restauration à emporter de plats cuisinés avec des produits locaux.  
Mais rien ne sera facile pour elle : il y a Cher, concurrente redoutable à l'allure mannequin qui partage sa chambre, qui participe à ce concours uniquement pour devenir célèbre, et surtout Gidéon, un des membres du jury très sexy pour qui Zoé a un gros coup de cœur... Et bien sûr d'autres candidats bourrés de talents !

Mon avis :  après avoir lu trois livres qui n'étaient pas spécialement des plus joyeux, c'était divertissant de pouvoir lire un livre léger.  Le sujet du concours culinaire était intéressant et j'ai vite accroché, on est immédiatement dans les concours de type "Masterchef".  Néanmoins j'ai déchanté, on part dans le n'importe quoi, j'ai du mal à croire que ça pourrait se dérouler ainsi dans la réalité.  Je veux bien de la légèreté, mais parfois ça sonnait faux, ou bien le personnage de Zoé est réellement très naïf ! (en fait ça ressemble vraiment aux téléfilms de l'après-midi sur TF1 ou M6 !) . Le concours en lui-même occupe à peine la moitié du roman. Autrement dit, c'est un bon livre pour ses changer les idées mais ne il restera pas longtemps dans ma mémoire, j'espérais mieux...  


Amour, cupcakes & célébrité ! Katie Fforde - Chez France Loisirs (pour le moment, mais je pense qu'il sortira quelque part en version poche)



vendredi 20 octobre 2017

SAL le Chalet - Etape octobre

Bon, autant vous le dire tout de suite, ni Valérie ni moi avons beaucoup avancé...  Mais on s'accroche !!

Voici la toile de Valérie (http://petitesxxxetboulesdepoils.over-blog.com/)  :


Et la mienne : 


Bon cette fois je mets un nouveau objectif, à savoir la frise à gauche et la frise sous le coeur

On avance doucement, mais sûrement... Il ne sera pas fini pour ce No¨le mais ce n'est pas grave ,ce n'est pas une compétition, on brode pour se faire plaisir, quand on peut, c'est ça le plus important.
Encore merci à Valérie et me tenir compagnie pour ce SAL !

Valérie

mardi 17 octobre 2017

Lannion

Fin septembre je suis allée voir toute seule mon garçon étudiant à Lannion, en Bretagne.  Une vraie joie de se retrouver ! C'est qu'il trouve le temps long sans pouvoir rentrer le week-end et moi je trouve le temps long aussi sans lui au moins le week-end. On est mère-poule ou pas... Il a hâte qu'on ait déménagé en Bretagne (pour rappel du côté de Rennes) et il pourra enfin rentrer à la maison les week-end.

On a donc profité du beau temps du moment pour faire une belle balade  le long du Léguer, rivière qui se jette dans la mer.  Nous ne sommes pas allés jusqu'au bout, il ne manquait pas grand chose mais il fallait refaire le chemin dans le sens inverse et grâce à une application sur le smartphone de mon garçon, nous avons su que nous avions marché 19 km au total.

Voici quelques photos : 

Au bord de la rivière, de jolies fleurs. Vu de près (photos suivantes) on dirait des orchidées sauvages...



Il y en avait aussi des blanches




La rivière fluctue avec les marées.  A ce moment-là c'était marée basse. Cela n'a pas empêché de voir beaucoup d'oiseaux marins, dont celui-ci :






Ici on a décidé de faire demi-tour. Mais nous n'étions plus loin de la mer...


On approche de la ville...


Maison originale...


Je suis peu présente à cause du déménagement imminent... Je vais essayer de faire quelques articles à l'avance, j'ai deux ou trois choses à vous montrer, un livre à vous parler. Mais il y aura quand même une interruption de quelques jours une fois que nous aurons déménagé car nous n'aurons pas tout de suite la connexion à internet. J'ai bien ma tablette, connectée à mon téléphone je peux l'utiliser partout dès que mon téléphone capte le réseau mobile, c'est pratique pour consulter et répondre aux mails, naviguer sur le net, par contre pas adapté pour gérer mon blog ! 

Bonne semaine !
Valérie


samedi 7 octobre 2017

Pandemia



D'un côté, des cygnes sont trouvés morts en baie de Somme. L'Institut Pasteur va découvrir qu'ils sont morts d'une grippe appelée la grippe des oiseaux.
De l'autre côté, au 36 quai des Orfèvres, on cherche à comprendre pourquoi un vieil homme et son chien ont été tués, d'autant plus qu'en fouillant un étang à proximité des corps on a découvert un sac qui contenait les os de 4 corps. Le vieil homme et son chiens ont-t-ils dérangé la ou les personnes qui ont jeté ce sac ?
Et que penser de cette épidémie de grippe surgie de nulle part, au virus inconnu, qui se répand rapidement sur Paris ? 
Quand on découvre que la grippe des oiseaux et celle qui frappe les parisiens sont issues d'une même souche, le doute n'est plus permis : cette épidémie est d'origine volontaire.
Mais qui en est à l'origine ? Pourquoi quelqu'un aurait-il voulu répandre un tel virus qui se propage vitesse grand V et qui commence à toucher d'autres villes de France, d'autres pays ? 
C'est ce que le policier Franck Sharko va tenter de comprendre, aidé par son équipe et également par une chercheuse de l'Institut Pasteur.

Mon avis :  si j'ai accroché dès les premières pages, car l'histoire est prenante, j'ai bien failli décrocher quand ça a commencé à devenir difficile pour tous les protagonistes de l'histoire... Certains passages sont particulièrement durs et on se demande jusqu'où l'horreur va aller pour certains personnages qui ne sont pas épargnés... Mais il y a toujours le petit quelque chose qui fait que non, on ne peut pas arrêter, on veut savoir... c'est sans doute là la grande qualité d'un écrivain, parvenir à nous garder sous son joug.  On sent le travail de recherche, le souci de la réalité... Et on referme le livre soulagé et avec le sentiment d'avoir appris de nouvelles choses. 
Même si ce livre est difficile et sans doute pas à la portée de tous les lecteurs, j'ai beaucoup aimé...

Pandémia - Franck Thilliez - Editions Pocket